Stephane Bahoken : On aurait pu s’en passer!

L’International camerounais est placé en garde à vue depuis la soirée du 27 octobre . Bahoken est accusé de violences sur sa compagne. Des faits qui se sont produits un jour plus tôt, c’est à dire le 26 octobre.

La saison a pourtant bien démarré pour l’angevin. Déjà auteur de 2buts en 6matchs et très impliqué dans la bonne passe actuelle de son équipe, 8e au classement de Ligue 1 française.
Cette rocambolesque affaire de violence, arrive en plus alors que Bahoken vient d’être pré-sélectionné par Antonio Conceiçao en vue de la double confrontation de novembre entre le Cameroun et le Mozambique. Un retour en sélection —Bahoken n’avait pas été convoqué lors du dernier stage des lions en Hollande— au pire moment donc pour l’ancien attaquant de Strasbourg qui aurait reconnu les faits de violences, insultes et menaces à l’encontre de sa compagne. Stéphane Bahoken risque au maximum trois ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende (un peu plus de 29,5 millions de FCFA).

Signalons, que ce n’est pas la première fois que le Camerounais de 28ans se retrouve dans une situation compliquée avec la justice française. En août dernier déjà, Bahoken avait commis une grossière infraction routière. Pour cette 1ere affaire, il sera entendu le 3décembre.

SUIVEZ RSI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.