LFPC : Les démissions s’enchaînent au sein du conseil d’administration

Le conseil d’administration de la Ligue de football Professionnel du Cameroun se vide de ses membres. En l’espace de 24heures, 3 de ses membres ont adressé chacun une lettre de démission à Pierre Semengue, président de la Ligue. Il s’agit de Kome Max de Dragon Fc de Yaoundé, Alexandre Owona président de Renaissance Fc de Ngoumou et le capitaine Feutcheu président de Feutcheu Fc de Djiko Bandjoun, appelé désormais Djiko Fc de Bandjoun. Les détails.

Kome Max, le premier qui sonne la charge!

C’est par le biais d’une lettre signée le 08 Octobre dernier et adressée au patron de la LFPC Pierre Semengue que Jérôme Kome Max a annoncé sa démission du conseil d’administration de la Ligue. Le président de Dragon Fc de Yaoundé reproche à travers cette missive au président de la LFPC l’inobservation des résolutions combinées confirmative de l’Assemblée Générale fédérale tenue le 24 et 25 Septembre 2020, ainsi que de l’inobservation de la résolution 4 du bureau élargi aux membres des clubs professionnels réunis au sein de l’association des clubs d’élite du Cameroun du samedi 03 Octobre 2020.

Alex Owona qui emboite le pas

Ce même Jeudi 08 octobre, le président de Renaissance fc de Ngoumou n’a pas attendu pour déposer lui aussi sa démission. Les reproches faits au général Semengue par Kome Max sont les mêmes qui sont brandis par Alexandre Gaspard Owona du club de Ngoumou.

Le capitaine Feutcheu lui aussi tourne le dos au général !

Le vendredi 09 Octobre, c’est cette fois au tour de l’un des fidèles du général Pierre Semengue de quitter la barque. Il s’agit du capitaine Feutcheu, président de Feutcheu Fc de Djiko Bandjoun. Ce dernier ne reproche pas au président de la Ligue le non respect des décisions et textes comme ses 2 devanciers démissionnaires. Mais, celui qui était aussi 3e vice président de la ligue reproche notamment au président de l’instance du football professionnel du Cameroun d’abord son manque de considération et de respect à l’endroit des présidents de clubs. Ensuite, il dit ne pas supporter que la ligue n’ait pas honoré ses engagements financiers vis à vis de son entreprise de gardiennage après des prestations à la ligue.

Par ailleurs, dans la soirée du vendredi 09 Octobre, Pierre Semengue n’a pas manqué de réagir à la suite de ces démissions. Dans un communiqué radio diffusé, le président de la LFPC dit avoir pris acte et annonce convoqué dès que possible une session extraordinaire de l’Assemblée Générale de la ligue conformément aux dispositions de l’article 35 alinéa 3 des statuts de la LFPC afin d’élire les remplaçants de ces membres démissionnaires pour le temps du mandat restant.

Casimir WAHNDZI

SUIVEZ RSI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.